WAAKZAM Normandie / Siège Social 02 27 34 75 40
WAAKZAM Île-de-France 01 43 08 39 19
Demandez votre devis

Quel avenir pour la sécurité privée ?

En Ile de France ou en Normandie, notre agence de sécurité peut surveiller vos locaux lors d'événements ou la journée.

Quel avenir pour la sécurité privée ?

Face à un enjeu citoyen majeur, le secteur privé de la sécurité en ile de france ne cesse de se développer. De nouvelles méthodes sont alors employées pour pouvoir agir de manière préventive et ciblées. La vague des attentats en Europe a, quant à elle, fait exploser la demande, ce qui a permis de mieux réglementer le secteur et de valoriser le rôle des agents exerçant dans une société de sécurité privée.

Comment la sécurité privée est-elle devenue un métier d’avenir ?

Face aux besoins grandissants du secteur, le métier de sécurité privée est un secteur en plein développement. Créée en 2010, la Délégation aux Coopérations de sécurité DSC a permis de rendre la sécurité privée plus professionnelle grâce à des textes de loi régissant la profession.
Le secteur s’est alors élargi et le rôle d’une société de sécurité privée consiste désormais à la surveillance de résidences, de parkings et de locaux commerciaux. Sans oublier la surveillance d’événements importants où la sécurité des convives doit occuper une place majeure. Au-delà des agents dont le travail consiste à lutter contre les actes de malveillance et de vandalisme, les instances chargées de la sécurité privée se chargent de former le personnel pour savoir réagir efficacement en cas d’agression.
Ainsi, les professions liées à la sécurité privée vont être revalorisées. On s’attend alors à ce que le secteur attire de plus en plus d’adeptes, notamment pour les formations professionnelles. D’autres métiers plus courants, comme le secrétariat et l’assistance administrative par exemple, recouleront au profit de la sécurité privée de plus en plus réglementée.
En France, cette activité représente aujourd’hui 170 000 emplois contre 100 000 il y a 10 ans. Ce nombre montre clairement que ce service de surveillance recrute plus que la police et a généré un chiffre d’affaire de 20 milliards d’euros en 2014. Il est clair que cette progression ne risque pas de décroître d’ici 2020.

 

Quel rôle jouent les nouvelles technologies dans l’avenir de la sécurité privée?

Face à la demande croissante dans le domaine de la sécurité privée, de nouvelles technologies sont aujourd’hui utilisées afin de fournir des résultats plus ciblés à moindre effort. Ainsi, l’usage de nouveaux outils et équipements de pointe ont vu le jour et ne cessent de se développer : vidéosurveillance, Big Data, plateforme, etc. Les start-up se sont alors emparées de ce marché en proposant continuellement des inventions de surveillance toujours plus performantes.
L’apparition et le développement des nouvelles technologies n’excluent pas le rôle prépondérant d’un agent de surveillance dans le secteur privé. Au contraire, ces 2 paramètres agissent simultanément avec la nécessité de former une main d’œuvre capable de manipuler les équipements connectés. Résultat: des services de haute qualité avec une valeur ajoutée qui crée l’équilibre parfait entre le personnel et la technologie.
Ainsi, l’auto-apprentissage appelé aussi « deep-learning » permettra à tout agent de surveillance de maîtriser les outils informatiques de sécurité et d’en analyser les résultats. Une telle démarche contribuera à mettre en place des solutions prédicatives et de mieux valoriser le rôle de l’agent de sécurité.

Comment la sécurité publique et privée sont-elles complémentaires ?

Depuis les derniers incidents (Charlie Hebdo, Bataclan, etc), la police s’est tournée vers les agences de sécurités privées afin de protéger les lieux publics contre toute attaque potentielle.
Dans certaines communes, les patrouilles policières municipales travaillent en étroite collaboration avec les instances privées pour faire la surveillance en ronde. Notez que pour l’Euro 2016, plus de 15 000 agents ont été mobilisés par des PME, ce qui représente 15% du nombre total des agents en place.

Par ailleurs, il est difficile aujourd’hui de parler de sécurité sans évoquer la cyberdéfense. Internet étant devenu un lieu de concentration des données économiques, politiques et sociales majeures, de nombreux agents de la sécurité privée agissent aujourd’hui sur la toile avec plus de 24 000 attaques démantelées en 20160 en France. Avec une croissance de 4.8% en 2014, la cyberdéfense ne risque pas de d’éteindre de si tôt.

Ainsi, la France semble prendre exemple sur ses pays voisin en travaillant en collaboration avec les sociétés de privées. Dans le modèle anglo-saxon, la société de sécurité privée G4S a été embauchée par l’Etat pour assurer la sécurité des jeux Olympiques. Une démarche très fréquente au Royaume Unis qui semble fortement inspirer l’état français.

Le secteur privé de la sécurité en ile de france est en pleine expansion regroupant des techniques et technologies modernes avec l’espoir de mettre en oeuvre des solutions sécuritaires de plus en plus infaillibles d’ici les années à venir !

 

 

Posez votre question

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requiert sont marqués par *